C’est ici que le canal du Midi vient chercher ses premières eaux. À 645 m d’altitude, sous les châtaigniers, hêtres et autres feuillus. Qui se douterait que bientôt, une partie du cours d’eau, domestiquée, roulera dans une rigole à travers la montagne, pour aller emplir des retenues monumentales, puis fournir les millions de m3 d’eau qui permettent de naviguer sur le canal, sous un soleil écrasant, jusqu’à la mer ?

Source: www.ladepeche.fr

Pin It on Pinterest